Les artistes

Nous offrons un accueil complet pour les artistes, incluant leur venue, leur hébergement et leur nourriture (vous pouvez retrouver nos différents hébergement ici ou ). Nous intervenons pour faire en sorte que les exigences des artistes et les contraintes techniques soient gérées de manière harmonieuse. Fabien se charge de la technique tandis que je m’occupe de travailler avec les artistes pour assurer leur confort.

Nous sommes experts dans la recherche de compromis et la compensation pour toutes les parties impliquées, et nous nous assurons toujours que tout se déroule sans problèmes.

Nous avons accueilli de nombreux artistes jusqu’à présent et en accueillerons encore beaucoup d’autres. Voici une petite sélection pour votre plaisir.

Bonne découverte!

Kropol trio Bannière du groupe Kropol trio Kropol trio est un groupe de funk/rock complètement à fond ! Son leader est l’ex-tromboniste de la Mano Negra et des Tête Raides.

Voir les photos de cet évènement

Funk me Twice Funk Me Twice est un duo multi instrumentiste Funk Soul Jazz Hip Hop au groove soufflé. Guitare, basse, piano, batterie, saxophone, trompette et voix sont joués par le duo, en additionnant des boucles audio enregistrées en live (pas d’audio préparé ou pré enregistré) et des solos improvisés.

Flor del Fango Flor del Fango est un groupe latino et rock psychédélique français, originaire de Paris. Il est formé en 1997 avec des musiciens issus de la scène alternative parisienne des années 1980. Il comprend des membres de la Mano Negra, de Chihuahua et de Parabellum ; Daniel Jamet (guitare), Philippe Teboul (batterie), Napo Romero (chant, guitare), Sven Polhammer (guitare), Patrick Lemarchand (batterie), Alejandro Marasi (basse), Marucha Castillo (chant), Anna Carrils Obiols (chant)1. Le groupe s’inspire de la musique latino-américaine (Victor Jara, Atahualpa Yupanqui, Violeta Parra, Chavela Vargas).

Melissmell Une puissance primale et viscérale à la rage contestataire habite celle qui poursuit sa route en dehors des lignes droites. La voix de Melissmell, c’est la voix d’une artiste en survie, qui a connu la rue et l’identité du sans abri. Il vient de là ce cri à la fois puissant et vulnérable qui fait d’elle une artiste totalement à part sur la scène française. Accompagnée de Christian Olivier (Têtes Raides), Denis Barthe (Noir Désir) ou encore Matu (Indochine, Mano Solo), elle revient avec un album en forme de brûlot.

Bertille Bertille Fraisse propose une électro-pop romantique en français, dans laquelle les machines et synthétiseurs laissent la part belle au violon, son instrument de prédilection, et à la voix.

Picon mon amour En duo dans la vie comme à la scène, on dit d’eux quelle à du chien et lui du « Deschiens ». Avec leurs chansons culottées à deux voix, ce couple déjanté étanche notre soif musicale et fait swinguer nos zygomatiques. Laurène, à l’accordéon et au chant, tient sa position d’un franc-parler moqueur pendant que Jojo, aux multiples basses, percu, ukulélé et chant essaie de lui voler la vedette par sa spontanéité burlesque. Le Duo a vu le jour en 2015 dans les Hautes Cévennes. Ils sortent leur 1ier E.P « Qui s’y frotte s’y prine » en 2017, le 2iem en 2019 et leurs 1ier album « Une bouteille à la mer » en 2022. Avec plus de 500 concerts à leur actif ils nous proposent aujourd’hui un show dans lequel se mélangent des compositions festives, intimes et tendancieuses mais aussi quelques reprises qui les ont marqués dans leur amour pour la chanson ! Au gré de leurs impro, ils partagent leur vision du monde en s’éclatant sur scène et embarquent tout le monde dans leur délire musical.

Okali OKALI est un projet musical basé dans le Sud Ouest de la France ( Charentes Maritimes ) qui né en 2020 et qui propose des compositions originales mêlant pop et trip hop. Mais OKALI est aussi un nom de famille au Cameroun dont est originaire l’artiste Gaëlle MINALI BELLA, et qui signifie “prendre soin de”. Mise à l’honneur dans cette formation, elle propose ici une approche plus personnelle et intime, mêlant ses origines et ses nombreuses influences artistiques. Accompagnée de Florent SORIN à la guitare et au piano, OKALI explore un univers où le réel et l’abstrait s’entrelacent et donne naissance à des sonorités originales et à un visuel puissant.

Ninth Inspiré par la toute la musique métal , Ninth tente de proposer un métal moderne fondant, punchy et nerveux avec quelques inspirations de Djent, Deathcore, Metalcore, Post Hardcore pour améliorer chaque Karma.

Silicium Silicium est un groupe de Groove-Metal/Metalcore Bordelais, formé en 2007.

AFRAD AFRAD (Awake From Rust And Dust) est un groupe de metal de Bordeaux aux influences nu-metal/metalcore.

Undergods Groove & Adrenaline – Garage Funk from outer space. Avec Tom Dard et Phil Garbancito ex Mano Negra

Les croquants Les musiciens sont issus de la scène alternative, qui font des reprises festives des standards de la chanson française. Ils forment ensuite le groupe La Varda avec d’autres musiciens et interprètent leurs propres compositions. Leur nom, les Croquants, désignait le peuple qui se révoltait dans le Sud-Ouest de la France aux xviie et xviiie siècles. Pour le journal français L’Humanité, les membres « Kif et Danito misent sur deux points : l’audace et l’authenticité. »

Tiyo « TIYO » est un melting pot de chansons françaises, pour faire découvrir des textes en musique.

Père et Fils …et les autres ! C’est qu’il a bien grandi l’fiston ! Et Père & Fils avec lui ! Après l’adoption forcée il y’a trois ans d’un troisième trublion, et à l’occasion de la sortie de leur deuxième album, ces trois là ont encore agrandit la famille. Comme d’habitude on retrouve le grand (Bruno, le Père) au ukulele, le fils Alex à la contrebasse, Max, le rémy bricka de l’impossible à la guitare, au banjo et à l’accordéon. Juju à la guitare manouche, Elsa à la clarinette et à la réception de toutes les blagues salaces, et l’incroyable chatouilleur de boutons, j’ai nommé Arnaud alias Dondon. Père & fils donc, c’est de la chanson française…en moins chiant ! Le Rock’n’roll, le swing et la Suze sont les ingrédients de base pour vous concocter de jolis airs de swinging java rock’n’roll ! T’aimes pas le rock ? T’aimes pas la java ? T’aimes pas la Suze ? Et ben t’es con, pis d’abord on goûte avant de dire qu’on n’aime pas !

5 marionnettes sur ton théatre Affiche de 5 marionnettes sur ton théatre C’est un trio de musiciens, un groupe de musique, ne vous fiez pas aux apparences… Mais alors, c’est quoi ce nom ? C’est plutôt une expression sortie des bas fonds des bassins miniers. On dit : « tu vas te prendre mes 5 marionnettes sur ton théâtre », une main dans la gueule quoi! Ça tombe bien pour de la chanson française ! C’est donc une histoire de claques. Les premières ce sont les trois musiciens Benj, Tiphaine et Cissou qui en ont pris dans un lieu particulier. A l’époque ils se sont rencontrés en animant des séjours de vacances pour personnes handicapées moteur. C’est de là que l’idée de monter un groupe est venue, pour pouvoir restituer au monde toute l’énergie et les émotions vécues dans cette expérience. Il a suffit du quatrième larron, Abdel, rencontré sur le même lieu, volontaire pour nous trouver des dates pour que le projet décolle. Depuis les claques, pour ceux qui voient le groupe en concert, sont musicales et affectives. Ces trois amis sont multi-instrumentistes, le spectre du style est assez large: des accordéons sur des registres musette ou folk, du violon tantôt transe tantôt grinçant, des guitares percutantes et une batterie rock n’roll qui se transforme en battucada. Depuis bientôt 10 ans et plus de 400 concerts, les retours sont unanimes sur l’énergie déployée et sur les valeurs. Le fond et la poésie des textes marquent les esprits, qu’on soit en accord ou pas avec. Le groupe s’est produit notamment sur La Fête de l’Humanité scène nord, Le Festival Couvre Feu, Le Festival des Enchanteurs… et bien d’autres. Toutes ces années leur ont donné l’occasion de partager des scènes, avec des groupes comme Les Ogres de Barback, Loic Lantoine, Mon côté Punk. Et aussi des collaborations car le groupe a signé deux albums studio. La Gifle parut en 2016, et Carnet de la marge en 2018 où notamment participent Mourad Musset de La Rue Kétanou et Mafhoud de Prisca. Un album en public « 10 ans d’live  » sort en 2023. Nous tenons, pour finir, remercier les musiciens et amis Max et Rico qui ont fait partie du voyage ainsi que tous ceux qui ont participé de près ou de loin à cette belle l’aventure.

Christian Olivier Bannière de Christian Olivier Après avoir fêté avec Têtes raides les « 30 ans de Ginette » et un nouvel album « Bing Bang Boum », et le spectacle autour des textes de Prévert avec Yolande Moreau, Christian Olivier repart pour une nouvelle aventure en solo. Après les albums « On-Off » en 2016 et « Prévert » en 2017 chez Universal et « After avant » chez BMG en 2018, « Le ça et le ça » nouvel Album, sortie prévue le 24 mars 2023 sous le label Tôt ou Tard, s’inscrit dans la continuité du projet de Christian Olivier, La révolution au coeur. Un univers musical singulier où l’on oublie l’histoire pour se concentrer sur les mots et le son, dans un espace scénique défini par la lumière, des images typographiques et des extraits filmés. Pour ce nouvel album on retrouvera sur scène, cinq musiciens et Christian Olivier qui feront partager au public toute l’émotion et l’exaltation d’une révolution.

Voir les photos de cet évènement

Collectif 13 Bannière du groupe Collectif 13 Le Collectif 13, c’est une tribu bigarrée qui se retrouve et se bouscule autour de valeurs communes: La liberté, la fête, le partage et la solidarité. Sous l’impulsion de Gérôme Briard, le groupe Le pied de la pompe invite en 2012 Guizmo et Alee a les rejoindre le temps de quelques concerts. L’expérience est tellement enrichissante qu’une véritable tournée d’une quarantaine de dates est mise en place avec Le pied de la pompe, Guizmo (Tryo), Alee et Zitoune (La Rue Kétanou). C’est la naissance du collectif On y pense, première mouture du projet actuel, dans lequel les musiciens reprenaient des chansons de chaque membre pour monter un spectacle. Les groupes se croisent souvent sur la route, dans le cadre de leurs tournées respectives, mais il leur est difficile de passer un vrai moment ensemble, malgré les affinités évidentes, artistiques et humaines. Gérôme Briard propose donc plus sérieusement d’harmoniser les agendas de plusieurs formations pour créer un véritable projet commun, en concert mais aussi sur disque ! Composée de Guizmo {Tryo), Mourad Musset (La Rue Kétanou), Gari Grèu {Massilia Sound System), Gérôme Briard et Erwann Cornec (Le pied de la pompe), Alee, Ordœuvre, Max (Le p’tit son) et Fred Mariolle, la formation aurait pu se contenter de jouer sur l’expérience et les atouts indéniables de ses membres, mais le projet a été de créer une nouvelle entité, un groupe à part entière.

MAGO Bannière du groupe MAGO
M pour Max du « P’tit Son » et G pour Gérome du « Pied De La Pompe ». Deux gars qui se sont trouvée, retrouvés, appréciés !!! Loin du tout venant et de idées reçues. Une idée, une envie de ressasser les routes, parfois oubliées…

Voir les photos de cet évènement

Les Idiots Bannière du groupe Les Idiots Si les filles naissent dans les roses et les garçons dans les choux, Les Idiots ont choisi Albi pour commencer leur vie. L’un de Les idiots c’est Guillaume, l’autre de Les idiots c’est Mika. L’idiot Guillaume a la grosse voix, l’idiot Mika travaille des doigts. Le dernier de les idiots, le troisième larron se ballade à l’accordéon et Arthur est son joli nom. Les idiots font de la chanson acoustique avec des petits bouts de rock dedans. La voix griffée raconte des écorchures, des moments de vie, des petits bouts de mort joyeuse. On croise sur la route des idiots un grand patron qui prend l’avion, un chien d’ivrogne qui s’ennuie, des nains de jardins en blouson de cuir, des amours heureux, des maîtresses rayonnantes…la vie quoi !! Tom Waits drague Amélie Poulain et ils refont le monde autour d’un verre de Madiran.

Wallace Bannière du groupe Wallace Wallace est un groupe de chanson française basé à Séte. Si pour certains la vie est, ou n’est pas un petit grand fleuve tranquille, la vie de R1 Wallace (Erwan Naour pour l’état civil) est un long canal plein d’écluses… Et comme le disait Pierre-Paul Riquet, le constructeur du Canal du Midi mourant quelques kilomètres avant d’atteindre Sète et sa Méditerranée rêvée, écluser est nécessaire quand on se bat contre des hauts et des bas et des bas et des hauts, à eux la plaine sétoise ! Après s’être brûlé sur les planches de très nombreuses scènes, le cofondateur du groupe « Les Hurlements d’Léo » nous revient toujours avec le poing fermé, mais cette fois-ci sur un médiator. Après X années de concerts en France, en Europe et dans un monde presque entier, il est donc sur Sète de retour avec un nouveau projet baptisé Wallace. Sa rencontre avec Bertille Fraisse lors d’une collaboration musicale en 2013 sera déterminante dans l’élaboration de ce projet. Celle ci l’encourage dans sa volonté de monter un repertoire plus personnel ou ses mots et sa voix trouveront en écho une ambiance filiale de musique de chambre. Pour cela, elle lui présente son frangin de consevatoire Nicolas Grosso, brillant guitariste nourri à Brian Setzer et tenant Django Reinhardt pour Maître. R1 leur amène, à eux instrumentistes hors-pairs, sa poésie brute de coffre. Et le mariage est réussi. Un grain de voix qui ferait passer le papier de verre et la toile émeri pour du velours ou de la soie, tout en laissant une place à chacun, chacune de ces textures.

Voir les photos de cet évènement

Le Gippiz (Sanseverino) Sanseverino sur scène Stéphane Sanseverino fait partie de ces artistes bohèmes qui aiment la richesse de la multiplicité d’expériences. En formation swing-rock, entouré d’un big band, en trio avec deux accordéons, ou en duo, Sanseverino a toujours le don de faire swinguer ses chansons et son public. Sanseverino est un saltimbanque de la scène française : sans cesse à la tête de différents projets à l’éclectisme surprenant. On le connaissait surtout pour son style jazzy, la plupart du temps acoustique, et fortement inspiré de Django Reinhardt dont il est un admirateur inconditionnel. Mais Sanseverino aime aussi le blues et le rock.C’est peut-être là le secret de Sanseverino : faire le lien entre la musique anglo-saxonne des sixties et seventies et la chanson française à textes. Car si la guitare enchaîne les solos en staccato, et la basse n‘hésite pas à parfois se parer de distorsion, les paroles ne sont jamais superficielles. Certes souvent sans progression logique ni récit raisonnablement construit, mais toujours empreintes de poésie et d’un regard aiguisé sur notre monde actuel.

Voir les photos de cet évènement